Le bus électrique à supercondensateur est adopté en Chine

Bus électrique à supercondensateur

Bus électrique à supercondensateur

Tandis que l'autobus hybride à supercondensateur arrive seulement aujourd'hui à Paris, les chinois prennent encore de l'avance en adoptant le bus entièrement électrique équipé de supercondensateurs.

La compagnie chinoise Sunwin, une joint venture entre Volvo et le plus grand constructeur automobile chinois SAIC s'était déjà fait un grand coup de publicité en 2010 en mettant à disposition 61 bus électriques à supercondensateur pour desservir la World Expo 2010 de Shanghai.

Les bus à supercondensateur de Sunwin permettaient dans leur version 2010 une autonomie allant de 3 à 6 km. Les supercondensateurs sont alors rechargés à chaque arrêt de bus à l'aide d'un pantographe (comme pour un tramway). 30 secondes suffisent pour recharger le bus à 50% et il faut 80 secondes pour le recharger à 100%.

Voici une vidéo où on voit le bus à supercondensateur se recharger à un arrêt de bus :

Dans ce reportage datant de 2009, on apprend que la Chine travaille sur ce bus depuis déjà un petit moment :

Le bus à supercondensateur + batterie gagne les faveurs de Shanghai

Pendant 2 ans la ville de Shanghai a testé différentes technologies d'autobus 100% électriques :

  • des bus équipés uniquement de batteries
  • des bus équipés uniquement de supercondensateurs
  • des bus équipés de batteries et de supercondensateurs

En Février 2013, la ville a tranché en faveur du bus électrique équipé à la fois de batteries et de supercondensateurs. Le département des transports publics de Shanghai déclare ainsi vouloir disposer de 200 de ces bus urbains à nouvelle énergie.

Le directeur général adjoint de la compagnie de transport public de Pudong (un district de Shanghai), M. Binfeng dit que ces bus sont en mesure de circuler près de 10 heures par jour, à pleine charge et avec une air conditionnée en fonctionnement, ce qui est tout à fait approprié pour un usage urbain.

Sources :
www.chinabuses.org
www.automobile-propre.com

2 commentaires

marc couture 19 juillet 2013 à 02:48

cela prend parfois des catastrophes comme celle qui eut lieu au Japon le 11 mars 2011 pour que le supercondensateur issu de la fusion froide soit mondialement accepté commercialement comme c'est le cas a la ville chinoise de SHANGAI.

supercondensateur.com 19 juillet 2013 à 08:13

@marc couture :
Bonjour,
Le supercondensateur n'a rien à voir avec la fusion froide.
Je vous invite à lire l'article suivant : Fusion froide et supercondensateur : trop beau pour être vrai !

Écrire un commentaire



Quelle est la troisième lettre du mot hmsrnr ? :