Métro de Séoul : 20% d'économie d'énergie grâce aux supercondensateurs

Métro supercondensateur

Métro avec récupération d'énergie par supercondensateur

En Corée du Sud, les opérateurs du métro de Séoul, Daejeon et Incheon ont réalisé plus de 20% d'économies d'énergie en utilisant une technologie de récupération d'énergie du freinage dans des supercondensateurs.

Les systèmes de récupération d'énergie fonctionnent à une tension de 750 à 1500 volts et emploient jusqu'à 200 modules de supercondensateurs Maxwell Technologies de 48 Volts pour absorber l'énergie en cas de freinage d'un véhicule ferroviaire. L'énergie ainsi stockée peut ensuite être utilisée pour alimenter les moteurs électriques des véhicules lors de la propulsion et pour stabiliser la tension dans l'ensemble du système.

Sept stations de métro ont été équipées de ce système de récupération d'énergie innovant et performant. Suite au succès de l'expérience, l'équipementier en système ferroviaire Woojin et les gestionnaires de réseau de chemin de fer prévoient plusieurs installations supplémentaires en 2014 et 2015.

Contrairement aux batteries, qui produisent et stockent l'énergie au moyen d'une réaction chimique, l'énergie des supercondensateurs est stockée dans un champ électrique. Ce mécanisme de stockage d'énergie électrostatique permet aux supercondensateurs de se charger et décharger en seulement quelques fractions de seconde. Cette rapidité de charge est particulièrement utile pour absorber efficacement l'énergie du freinage qui est puissante pour un véhicule massif et qui est récupérée sur un court laps de temps.

Les supercondensateurs supportent une large plage de température de fonctionnement (-40 à 65 degrés Celsius), et fonctionnent de manière fiable durant plus d'un million de cycles de charge / décharge, tout en étant résistant aux chocs et aux vibrations.

Maxwell Technologies propose des supercondensateurs avec des capacités allant d'1 à 3000 farads et des modules multi-cellules de 16 à 125 volts.

Source : railwaygazette.com

2 commentaires

Zebast0 05 mars 2014 à 14:20

J'ai vraiment hâte de voir des supercondensateurs sur des voitures électriques ! Car pour moi le gros problème des VE c'est surtout le temps de charge.
Par contre les Farards je vois pas ce que ça donne en puissance, je comprends mieux les W/h.

Jacques Cells-Erre 22 juin 2014 à 21:40

Cette énorme rapidité de récupération d'énergie me fait me demander si on ne pourrait pas utiliser cette énergie dans de nouveaux types de pistons moteurs ou pour des battements d'ailes en aérien...?

Écrire un commentaire



Quelle est la dernière lettre du mot nizy ? :