Première ligne de production de supercondensateurs en graphène en Chine

Etude de graphène pour supercondensateur

Etude de graphène pour supercondensateur

La société chinoise Changzhou Cubic Energy Technology Co., Ltd a annoncé l'achèvement de la première ligne de production de supercondensateurs à base de graphène de la Chine. Cette ligne de production de supercondensateurs nouvelle génération à base de graphène a été mise en place à Changzhou le 10 janvier 2014.

Cubic Energy Technology est spécialisée dans le développement de produits de stockage d'énergie à base de graphène pour les énergies renouvelables, les transports, l'électronique grand public et l'industrie. Son ambition est de fournir des composants de stockage d'énergie efficaces et fiables.

Avec cette ligne de production automatisée, la société s'est dotée d'une capacité de production annuelle de 50 000 supercondensateurs en graphène de 3000 Farads.

La société marque ainsi une nouvelle avancée dans les applications du graphène à Changzhou et fait un pas de plus dans le processus d'industrialisation du graphène. "Chaque installation sur la ligne de production est conçue et mise en place par nos soins. Nous avons tous les droits de propriété intellectuelle sur ces installations", a déclaré le Dr Zhang Xin, chercheur de la ligne de production.

"Le graphène que nous utilisons est inférieure à 2 nm d'épaisseur avec une surface spécifique élevée et une conductivité électrique élevée", a ajouté Zhang. Les supercondensateurs sont des dispositif de stockage d'énergie très fiables et qui peuvent être chargés et déchargés des centaines de milliers de fois. La fonction magique du graphène s'est révélée avec succès lors des essais des premiers échantillons sortis de la ligne de production : les supercondensateurs se rechargent entièrement en quelques secondes.

Le supercondensateur est un nouveau dispositif de stockage d'énergie, qui a un temps de recharge très court, une longue durée de vie, supporte une large plage de température, permet des économies d'énergie et une meilleur protection de l'environnement par rapport aux batteries. Le supercondensateur peut fournir une forte puissance électrique et peut remplacer entièrement ou en partie les batteries traditionnelles.

La société Cubic Energy Technology n'a pas encore donné tous les détails sur les performances atteintes par ses supercondensateurs en graphène : densité d'énergie, taux d'auto-décharge, tension de fonctionnement... En effet, comme nous l'avons vu, tous les supercondensateurs en graphène n'offrent pas les mêmes capacités. Les performances dépendent de la qualité du graphène, des points de supports et espacements entre les feuilles de graphène, de l'électrolyte utilisée, de la qualité de fabrication du supercondensateur (chasser le plus d'air et d'eau possible), etc.

La Chine met le paquet sur les technologies du futur

Nous avions déjà parlé des avancées de la Chine dans le domaine des supercondensateurs dans notre article 5000 supercondensateurs CSRCAP 7500 Farads livrés en Chine. En fait, la Chine investit beaucoup dans les technologies d'avenir et notamment dans le graphène qui est un vrai matériau miracle découvert seulement en 2004 (cf Un supercondensateur en graphène stockant autant qu'une batterie plomb-acide bientôt commercialisé).

Ainsi, depuis 2011 la ville-préfecture de Changzhou soutient l'industrie du graphène, encourage les instituts universitaires et les entreprises a collaborer pour mettre en place une industrialisation de la production de graphène, et recherche les entreprises en aval qui peuvent concevoir des applications de démonstration utilisant du graphène.

L'institut Jiangnan pour le graphène a construit 11 laboratoires et centres d'analyse. 8 équipes de chercheurs travaillent sur les films conducteurs transparents en graphène, les batteries au lithium graphène, les supercondensateurs, la biomédecine, le graphène en trois dimensions, le refroidissement du film de graphite, etc.

Pour les applications du graphène, la ville a construit la plus grande ligne de production nationale avec une capacité annuelle de production de 30 000 m² de film de graphène. La ville produit également 100 tonnes d'oxyde de graphite par an pour alimenter la ligne de production de graphène. Changzhou est ainsi à la pointe des avancées mondiales et à la tête du pays dans l'industrie des matériaux en carbone.


Voici une vidéo sur ce matériau exceptionnel qu'est le graphène :

Source : http://news.xinhuanet.com/

6 commentaires

Syl 16 janvier 2014 à 14:46

Juste un merci au passage pour ce site qui est vraiment au top de l'actualité des supercondensateurs, avec des articles bien détaillés et bien vulgarisés.

Stan 10 mai 2014 à 13:48

Salut merci pour l'article super intéressant, je voudrais savoir si vous avez des informations quant au prix de ces supercondensateurs et où on peut s'en procurer. Stan

supercondensateur.com 10 mai 2014 à 14:53

@Stan :

Bonjour,
Non, nous n'avons pas encore d'informations sur le prix de ces supercondensateurs.
Ils seront certainement vendus à un tarif très élevé dans un premier temps. Et rappelons aussi que nous n'avons pas eu d'information sur les performances atteintes par ces supercondensateurs : l'utilisation de graphène ne veut pas obligatoirement dire performances exceptionnelles...

touta 25 mai 2014 à 01:38

Bonjour,
tout dépend de ce que l'on considère quand on parle de prix et performances élevées : si un assemblage de ces super-super-condensateurs offre un coût/performances équivalent à celui des actuelles batteries ion lithium (qui reste élevé, malgré leur prix en baisse), ce serait tout gagné : même à prix équivalent, leur durée de vie (cycles charge/recharge) serait sans commune mesure avec les actuels accumulateurs, sans parler du temps de charge (utilisables dans les transports comme ballastes ET comme accumulateurs de masse : aujourd'hui on couple batteries et de supercap...)

Ray31 06 août 2014 à 22:17

cette découverte n'a t-elle pas été faite en premier par Richard Kaner et Maher El-Kady qui ont découvert cette nouvelle type de pile ? Ils ont accidentellement fait cette découverte en essayant de créer du graphène. Ca signifie que les chinois se sont très vite pencher sur le sujet et piquer l'idée ?

Quoi qu'il en soit j'ai hâte de voir ces piles sur le marché, car mon smartphone se décharge très vite. le galaxy S4. Et est-ce qu'il y a moyen de reproduire ce genre de pile soit même à la maison ? Si oui comment ?

supercondensateur 07 août 2014 à 09:35

@Ray31 :

Bonjour Ray,

Richard Kaner et Maher El-Kady sont loin d'être les seuls à avoir créé des super-condensateurs en graphène. Il existe aujourd'hui de nombreuses techniques pour créer du graphène de plus ou moins bonne qualité. De même, plusieurs techniques sont désormais possibles pour créer des supercondensateurs à base de graphène, et offrant des performances sensiblement différentes...

Écrire un commentaire



Quelle est la première lettre du mot nugi ? :