Recherches

Le super supercondensateur

Super supercondensateur

super supercondensateur

"The super supercapacitor" est un film finaliste de la "FOCUS FORWARD Filmmaker Competition 2013". Dans cette compétition sont présentés des mini films de 3 minutes sur des idées novatrices ou des inventions qui peuvent remodeler le monde, avec un focus sur les personnes à l'origine de ces inventions.

Dans le film "Le super supercondensateur", Richard Kaner, professeur de chimie et science des matériaux et ingénierie à l'UCLA présente son invention : le supercondensateur graphène LSG, déjà présenté sur supercondensateur.com dans l'article : Supercondensateur graphène LSG créé avec un graveur DVD.

Le chercheur explique qu'avec son équipe, ils ont réussi à développer une méthode vraiment simple et rapide pour créer un supercondensateur à base de graphène, notamment en utilisant un simple graveur de DVD.

10 février 2013  |  3 réactions

Lire la suite...

T-Shirt supercondensateur : recharger son mobile avec ses vêtements

t-shirt supercondensateur

Les T-Shirt bientôt transformés en supercondensateurs

Des scientifiques de l'Université de Caroline du Sud ont inventé un T-shirt faisant office de batterie capable de recharger les téléphones portables et autres appareils électroniques nomades dans un avenir proche.

Les chercheurs ont en effet réussi à transformer un T-Shirt en supercondensateur par un processus simple et peu coûteux :

Le T-shirt en coton est plongé dans une solution de fluorure de sodium pendant une heure. Il est ensuite séché dans un four pendant 3 heures, puis chauffé pendant 1 heure dans un four à une température plus élevée. supercondensateur textileA ce stade, le coton est alors converti en charbon actif textile tout en conservant une certaine souplesse.

Le T-Shirt est ensuite recouvert d'une nano-couche d'oxyde de manganèse métal pour former un vêtement supercondensateur souple et capable de stocker de l'énergie pour alimenter les appareils nomades.

26 mai 2012  |  0 réaction

Lire la suite...

Supercondensateur graphène LSG créé avec un graveur DVD

supercondensateur graphene dvd

Electrodes de graphène créées avec un graveur DVD

Des chercheurs de l'UCLA (Université de Californie Los-Angeles) ont réussi à produire des électrodes de supercondensateur en graphène en utilisant un simple graveur de DVD vendu dans le commerce.

Le procédé est basé sur un disque DVD revêtu d'un film plastique mince (PET) sur lequel a été déposé de l'oxyde de graphite. Le DVD est inséré dans un graveur DVD standard (technologie LightScribe) puis traité au laser infrarouge du graveur pour produire des électrodes de graphène.

reduction oxyde graphene

Le laser infrarouge du graveur DVD provoque la réduction et l'exfoliation simultanée de l'oxyde de graphite et produit des monocouches de graphène isolées mais enchevêtrées appelées "Laser Scribed Graphene" (LSG). Le graphène (LSG) est décollé et placé sur un substrat flexible, puis coupé en tranches pour former des électrodes. Deux électrodes sont prises en sandwich avec une couche d'électrolyte au milieu. Le résultat est un condensateur à haute densité électrochimique, dit supercondensateur.

Démonstration dans la vidéo ci-dessous :

25 avril 2012  |  8 réactions

Lire la suite...

Le mécanisme de stockage d’énergie des supercondensateurs élucidé

Interaction des ions avec une électrode de carbone

Interaction des ions avec une électrode de carbone

Une équipe internationale de chercheurs a réussi à faire une simulation numérique des interactions qui ont lieu au niveau moléculaire au sein des électrodes de supercondensateurs. C'est une avancée importante dans la compréhension des mécanismes de stockage de l'énergie et cette expérience ouvre des perspectives d'améliorations conséquentes des supercondensateurs.

Le fonctionnement d'un supercondensateur est très différent de celui d'une batterie électro-chimique. Les supercondensateurs ont la capacité de stocker et de livrer plus de puissance que les batteries. Ils ne fonctionnent pas sur la base de réactions chimiques et peuvent donc se charger ou se décharger très rapidement et durer jusqu'à un million de cycles de charge-décharge.

Les interactions qui ont lieu au niveau moléculaire au sein des électrodes des supercondensateurs sont impossible à observer par des techniques expérimentales. Mais grâce à une simulation numérique, les chercheurs ont produit la première image quantitative de la structure ionique absorbée dans une électrode en carbone nanoporeux d'un supercondensateur.

5 avril 2012  |  0 réaction

Lire la suite...

Carbone modifié : le supercondensateur gagne 30% de capacité de stockage d'énergie

Carbone modifié pour supercondensateur haute densité

Carbone modifié pour supercondensateur haute densité

Le 13 février, la société américaine EnerG2 a inauguré une usine dans l'Oregon qui produira un carbone modifié utilisable dans la fabrication de supercondensateurs et de batteries.

Ce carbone modifié compose la partie "charbon actif" du supercondensateur, un élément essentiel pour la capacité de stockage énergétique. Avec son nouveau produit, EnerG2 compte améliorer les performances des dispositifs existants de stockage de l’énergie et promet des prix plus bas pour des supercondensateurs gagnant en densité énergétique et en légerté.

Généralement, le charbon actif est produit en traitant des écorces de noix de coco ou d’autres matériaux naturels. EnerG2 utilise un tout autre procédé qui a été développé à l’université de Washington pour fabriquer du charbon actif à partir d’un polymère.

La société a mis au point son propre polymère et une méthode pour produire du charbon actif présentant une surface plus uniforme que s'il était conçu à base de sources naturelles.

31 mars 2012  |  0 réaction

Lire la suite...

Supercondensateur haute densité grâce au graphène et aux nanotubes de carbone

Electrode de supercondensateur en graphène

Electrode de supercondensateur en graphène

Le supercondensateur se caractérise d'ordinaire par sa capacité à se charger et se décharger beaucoup plus rapidement qu'une batterie, mais le supercondensateur n'est normalement pas capable de stocker autant d'énergie qu'une batterie. Il a une densité d'énergie moins élevée que les batteries électrochimiques que nous utilisons tous.

Ceci est en train de changer grâce au graphène et aux nanotubes de carbone. Les nanotechnologies sont aujourd'hui la source de beaucoup d'innovations. Cette fois, les nanotechnologies pourraient permettre aux supercondensateurs de supplanter les batteries électrochimiques pour devenir des batteries à recharge ultra-rapide.

Cela fait plusieurs années que l'on sait que le graphène peut permettre d'augmenter la capacité des batteries et des supercondensateurs. Ce matériau révolutionnaire constitué par des feuillets dont l'épaisseur peut se limiter à celle d'un atome de carbone et dont la structure atomique est ultra-dense est désigné pour remplacer le silicium dans l'électronique de demain.

9 octobre 2011  |  0 réaction

Lire la suite...

Un pneu de voiture comme supercondensateur pour recharger en roulant !

Pneu supercondensateur

Pneu supercondensateur

Si un gros supercondensateur pourra faire office de batterie pour la voiture électrique, un nouveau système de recharge très ingénieux à base de supercondensateur vient d'être inventé pour... recharger sa voiture en roulant !

Pour y arriver, les chercheurs japonais de Toyota Central R&D Labs et Toyohashi University of Technology ont repris un peu le principe des petites voitures électriques sur circuit qui plaisent tant aux enfants (et aux parents).

Un supercondensateur est composé de deux électrodes séparées par un isolant polarisable. Pour recharger la voiture en roulant, il faut donc réaliser un supercondensateur en utilisant la route et la voiture.

24 septembre 2011  |  1 réaction

Lire la suite...

Supercondensateur EEStor pour voiture électrique : 480 km d'autonomie !

Voiture électrique et supercondensateur EEStor

Voiture électrique et supercondensateur EEStor

La révolution des supercondensateurs est peut-être en marche. Les plus grands inconvénients de la voiture électrique sont le manque d'autonomie et le temps de recharge.

La société EEStor travaille sur un supercondensateur (qui remplace la batterie) capable de procurer à une petite voiture électrique une autonomie de 480 km et rechargeable entièrement en 5 minutes !

Annoncée pour 2009, la première voiture électrique équipée d'un supercondensateur EEStor se fait malheureusement toujours attendre. Au départ la société EEStor était en partenariat exclusif avec le constructeur automobile Zenn Motors (qui détenait 10% des parts de EEStor) pour l'équipement de ses voitures électriques.

Finalement, Zenn Motors a décidé de ne plus produire de voitures pour se consacrer à la mise au point d'un moteur électrique appelé ZENNergy utilisant la technologie de supercondensateur EEStor pour le revendre ensuite aux autres constructeurs automobiles.

Ainsi, General Motors aurait envisagé à un moment donné d'équiper une version de sa voiture "Volt" avec un supercondensateur EEStor...

31 juillet 2011  |  0 réaction

Lire la suite...