Supercondensateur Maxwell DuraBlue : plus d'énergie et de puissance

Supercondensateur Maxwell DuraBlue

Supercondensateur Maxwell DuraBlue

Maxwell Technologies vient de présenter son nouveau supercondensateur utilisant la technologie DuraBlue pour une plus grande densité d'énergie et de puissance, et une meilleure résistance aux chocs et aux vibrations.

Ce nouveau supercondensateur de la gamme des K2 Series ultracapacitors a une tension de fonctionnement de 2,85 volts et une capacité de 3400 Farads. Ainsi, dans un même format cylindrique de 60 mm de diamètre correspondant à un standard de l'industrie, le supercondensateur DuraBlue permet une augmentation de 23% de l'énergie stockée et 17% de puissance supplémentaire.

Ces nouveaux supercondensateurs garantissent 1 million de cycles de fonctionnement, avec un maximum de 18 kW / kg de puissance spécifique et 7.7 Wh/kg de densité d'énergie (jusqu'à 4 Wh d'énergie stockée pour un poids de 520 g).

La cellule DuraBlue augmente également la résistance vibratoire d'environ 300% et la résistance aux chocs de 400% par rapport aux autres supercondensateurs du commerce. Ces cellules sont idéales pour les applications de transport, y compris pour les véhicules de transport en commun et de transport lourd, où les chocs et vibrations sont les plus importantes.

Maxwell Technologies espère ainsi conforter sa place dans le marché en plein expansion du bus hybride ou 100% électrique, qui constitue déjà un énorme débouché pour les supercondensateurs.

DuraBlue : une technologie fiable pour des supercondensateurs plus performants

DuraBlue comporte deux éléments principaux. Le premier est le processus de fabrication de la cellule elle-même. "Maxwell, contrairement à d'autres fournisseurs, utilise un procédé d'électrode sèche. Un des avantages du procédé à sec par rapport à la voie humide est la durabilité et la longévité résultant de cellules", explique Tchad McDonald, directeur marketing chez Maxwell.

Le deuxième aspect a trait à la manière dont les cellules sont mécaniquement construites et assemblées. La nouvelle conception mécanique permet à la cellule de supporter des secousses et des vibrations beaucoup plus importantes que celles supportées par les autres cellules.

Pour y arriver, les ingénieurs Maxwell ont analysé les points de défaillance dans les cellules, et ont proposé des solutions pour les traiter. Après de nombreux tests, ils ont réussi à obtenir un supercondensateur plus résistant et qui permet en plus une amélioration des performances électriques.

En plus de cibler une pénétration plus profonde de ses marchés existants avec ces supercondensateurs plus résistants et offrant une meilleure densité d'énergie et de puissance, Maxwell Technologies pense que la nouvelle cellule DuraBlue va ouvrir de nouveaux marchés en raison de ses baisses du coût. Le stockage d'énergie de la grille est ainsi un marché prometteur dans lequel le profil de puissance et d'énergie élevée des nouvelles cellules pourrait s'avérer attrayant.

Caractéristiques du supercondensateur 2.85V/3400F DuraBlue K2 Series :

  • Capacité : 3400 Farads
  • Tension : 2,85 V
  • Tension max absolue: 3 V
  • Densité d'énergie : 7,7 Wh/kg et 8,4 Wh/L
  • Densité de puissance : 6,7 à 18 kW/kg
  • ESR : 0,22 mΩ (max : 0.28 mΩ)
  • Intensité de test : 100A (max abs. : 2000A)
  • Courant de fuite max : 18mA (après 72h à 25°C *)
  • T° de fonctionnement : -40°C à 65°C
  • Durée fonctionnement : 10 ans
  • Nombre de cycles : 1 million
  • Diamètre : 60,5 mm
  • Longueur : 138 mm
  • Poids : 520 grammes
  • Volume : 0,475 L
  • Energie stockée : 4 Wh

Fiche technique : maxwell.com (fichier PDF)

8 commentaires

Gogos Alexis 19 juin 2014 à 12:02

Merci pour la news ! Question même si elle a déjà été évoquée dans une précédente news. Pour quand peut-on prévoir la commercialisation de batteries de substitution aux batteries au plomb en série ? J'aimerai bien voir des dispositifs panneaux solaires + supercondo pour des trekking. (Longue durée de vie + légèreté. On peut imaginer aussi une pseudo autonomie énergétique pour des habitations.

supercondensateur 19 juin 2014 à 14:40

@Gogos Alexis :
Bonjour Alexis,

Pour l'instant, les batteries Plomb-Acide sont plus légères et moins volumineuses que les supercondensateurs pour une même quantité d'énergie stockée : 30 à 50 Wh/kg et 75 à 120 Wh/L contre 7,7 Wh/kg et 8,4 Wh/L pour le supercondensateur Maxwell DuraBlue.

Il faut attendre l'émergence de supercondensateurs plus performants (sans doute en graphène). Il est impossible de donner un calendrier fiable sur la commercialisation de produits conçus en laboratoire.

L'une des meilleures pistes à l'heure actuelle est celle du supercondensateur en graphène conçu à l'université de Monash en Australie :
http://www.supercondensateur.com/supercondensateur-graphene-batterie-plomb

Les scientifiques de Monash ont déjà signé plusieurs partenariats pour une future commercialisation de supercondensateurs basés sur leur procédé de fabrication.

Mais là encore, la densité volumique du supercondensateur n'est que de 60 Wh/L, ce qui est moins bien que pour la batterie Plomb, mais amplement suffisant au regard des autres caractéristiques des supercondensateurs pour bouleverser le marché des batteries et de la mobilité électrique (au moins pour les transports en commun). Je n'ai pas connaissance en revanche de la densité massique du supercondensateur en graphène de Monash...

Certains confondent la densité de puissance (qui est la rapidité de recharge) avec la densité d'énergie (la quantité d'énergie stockée dans un volume ou un poids donné). Les supercondensateurs ont une très grande densité de puissance et une très grande longévité, ce qui permet déjà de faire des bus électriques alimentés par biberonnage et permet de récupérer efficacement l'énergie du freinage.

Le point faible reste la densité d'énergie : pour une même quantité d'énergie stockée, les supercondensateurs actuellement commercialisés sont beaucoup plus lourds que les batteries. Mais les nanotechnologies peuvent changer la donne...

Alexis Gogos 03 juillet 2014 à 16:18

Merci pour toutes ces informations :)

Willy_easy 05 juin 2015 à 16:40

Bonjour,

Ma voiture est équipé du start & stop, mais avec des conditions de déclenchement très/trop contraignantes pour se déclencher.
Il ne faut pas que la clim fonctionne, que la batterie soit à plus de 90% charge, j'en passe et des meilleures pour ménager la batterie.

Je me demandais si monter un condensateur en parallèle pourrais permettre de retarder la décharge de la batterie ?

Et quel capacité devrait-il avoir pour assister une batterie de 70Ah ?
je pensais à quel que chose comme ça :
http://www.maxwell.com/products/ultracapacitors/16v-small-modules

Qu'en pensez-vous ?

Merci,

lio 19 novembre 2015 à 05:29

bonjour,
je prépare actuellement un projet et j'ai besoin de savoir le prix d'un super condensateur Maxwell DuraBlue svp ?

supercondensateur 19 novembre 2015 à 08:10

@lio :

Bonjour lio,

Le supercondensateur Maxwell DuraBlue 3400 Farads est notamment en vente chez mouser.fr pour 64,99 Euros (hors frais de livraison):
http://www.mouser.fr/Tous-les-fabricants/_/N-0?Keyword=supercapacitor+DuraBlue

Si votre projet n'est pas confidentiel, n'hésitez pas à prendre des photos et expliquer votre montage afin de partager votre expérience dans la partie http://www.supercondensateur.com/diy-bricolage

Nico 16 février 2017 à 17:40

Bonjour,

J'aimerai savoir quelle est l'intensité maximale que l'on peut obtenir avec de tels condensateurs. Une intensité de l'ordre du million d'ampère est elle accessible (avec beaucoup de supercondensateurs ) ? Je suis sur un gros projet et cela m'intéresse.

beruberu 17 février 2017 à 14:51

@Nico

Bonjour Nico,
Pour le dernier modèle de la série K2 (voir http://www.maxwell.com/images/documents/K2_3V_DS_3001423_EN_1.pdf) Maxwell donne des valeurs assez similaire à ce qu'il y a dans cet article:
Courant de cout-circuit: 11000 A
Courant max absolu 2200 A
Courant continu max (pour un échauffement de 15ºC) 130 A
Courant continu max (pour un échauffement de 40ºC) 210 A

Après si vous avez besoin d'énormément de puissance pas sûr que les ultracapacités soient le meilleur choix. Par exemple pour remplacer un volant d'inertie une batterie de condensateur à films plastique (qui en plus ont l'avantage de s'auto-réparer ce qui peut-être utile lorsqu'on en utilise un très grand nombre) a été choisi pour ce projet par exemple: http://te-dep-epc-hpc-section.web.cern.ch/te-dep-epc-hpc-section/converters/POPS/general.stm

Écrire un commentaire



Quelle est la première lettre du mot pecq ? :