Supercondensateurs graphène 2.8V 30000F et 3V 12000F made in China

supercondensateur csrcap 9500f

Supercondensateur CSRCAP 9500 Farads

La société chinoise Ningbo CSR New Energy Technology, filiale de CSR Zhuzhou Electric Locomotive (le plus gros constructeur de trains au monde) a développé des supercondensateurs à base de graphène à capacité élevée.

Ces nouveaux supercondensateurs sont destinés à améliorer l'efficacité des bus électriques, trolleybus et tramways à recharge rapide et à augmenter leur autonomie.

Ainsi, un trolleybus à supercondensateur devrait être capable de parcourir 10 km après une recharge d'une minute, contre 6 km pour une recharge de 30 secondes avec le trolleybus à supercondensateur actuellement exploité par la société. Le but est de réduire le nombre de charge intermédiaire afin de mieux s'adapter aux exigences de planification et de construction urbaine.

Outre les améliorations apportées à la performance, ces nouveaux supercondensateurs sont aussi plus économes en énergie et respectueux de l'environnement. Ruan Dianbo, directeur technique adjoint de CSR Zhuzhou Electric Locomotive, estime que la Chine peut économiser 584 GWh d'électricité et éviter l'émission de 6,7 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an si tous les autobus nouvellement ajoutés (environ 60.000 par an) utilisaient ces nouveaux supercondensateurs.

Des supercondensateurs à base de graphène

La société a produit deux nouveaux types de supercondensateurs :

  • Un supercondensateur 3V / 12 000 Farads avec des électrodes en composite de graphène et de charbon actif. La tension de fonctionnement de 3V est élevée et participe fortement à l'augmentation de la densité énergétique en comparaison des supercondensateurs traditionnels qui présentent habituellement une tension de fonctionnement de 2,7V. Ce supercondensateur obtient une densité énergétique de 11.65 Wh/kg et une densité de puissance de 19.01 kW/kg.

  • Un supercondensateur 2,8V / 30 000 Farads en graphène nano-hybride avec une densité énergétique de 21 Wh/kg et une densité de puissance de 2 kW/kg. La faible densité de puissance peut indiquer qu'il s'agit en fait d'un supercondensateur-batterie hybride ou d'un pseudo-supercondensateur. Il faudrait donc savoir si la longévité de ce supercondensateur est réduite par rapport au million de cycles de recharge habituellement possible avec des supercondensateurs standard.

A titre de comparaison, les supercondensateurs du marché de 2,7V / 3000 Farads (et non 30000F) ont plutôt des densités de 6 Wh/kg et 13 kW/kg. L'excellent supercondensateur DuraBlue de Maxwell Technologies atteint 7,7 Wh/kg et 18 kW/kg pour sa version 2,85V / 3400 Farads. Et le tout nouveau supercondensateur SkelCap 4500F de Skeleton Technologies atteint 9,6 Wh/kg et 41 kW/kg pour une tension de fonctionnement de 2,85V (10,1 Wh/kg pour la version prismatique).

Par rapport aux dispositifs traditionnels de stockage d'énergie comme les batteries, les supercondensateurs ont un temps de charge très rapide, une longue durée de vie, ne polluent pas et ne présentent pas de risque d'explosion.

Avec le développement des supercondensateurs en graphène, la Chine entend bien être à pointe du développement mondial de ce système de stockage de l'énergie appelé à être utilisé conjointement avec les batteries quand il ne les remplace pas totalement.

La société CSR Zhuzhou Electric Locomotive poursuit ainsi le développement des moyens de transport utilisant les supercondensateurs après avoir récemment présenté le Bus électrique à recharge la plus rapide au monde (10 secondes grâce aux supercondensateurs).

bus electrique supercondensateur

Bus électrique rechargeable en 10 secondes chrono grâce aux supercondensateurs

Source : www.csrcap.com

3 commentaires

ybabel 21 octobre 2015 à 22:56

Et par rapport à a une batterie plomb, ou lithium ça donne quoi ?
est-ce que ça pourrait fonctionner pour un vélo électrique par exemple ?

supercondensateur 21 octobre 2015 à 23:02

@ybabel :
Bonjour ybabel,
Je vous invite à consulter notre grand dossier sur les supercondensateurs pour trouver les réponses à vos questions :
http://www.supercondensateur.com/dossier-supercondensateurs

beruberu 22 octobre 2015 à 10:43

Vu le saut en performance impressionnant, on peut effectivement se demander si le système ayant une densité d'énergie de 21 Wh/kg n'est pas en réalité un pseudo-capacitor.
Même dans cette éventualité ces systèmes sont supposés avoir une durée de vie bien supérieure aux batteries conventionnelles, ainsi qu'une densité de puissance bien plus élevé, donc ça reste une solution très prometteuse en attendant des vrais supercondensateurs à haute densité d'énergie.
Après, toujours dans l'éventualité où il s'agirait plutôt de systèmes hybrides, j'ai un peu de mal à voir comment pourrait se situer ce produit par rapport à la concurrence, par exemple ecoult (http://www.ecoult.com/) ou aquion (http://www.aquionenergy.com).

@ylabel. Si on en croit les données d'electropaedia (http://www.mpoweruk.com/specifications/comparisons.pdf) En terme de cyclabilité et de densité de puissance c'est un gain d'au moins d'un ordre de grandeur. En terme de densité d'énergie ce système est assez proche des batteries aux plombs.

Écrire un commentaire



Quelle est la quatrième lettre du mot nwmir ? :