graphène

Supercondensateur graphène LSG créé avec un graveur DVD

supercondensateur graphene dvd

Electrodes de graphène créées avec un graveur DVD

Des chercheurs de l'UCLA (Université de Californie Los-Angeles) ont réussi à produire des électrodes de supercondensateur en graphène en utilisant un simple graveur de DVD vendu dans le commerce.

Le procédé est basé sur un disque DVD revêtu d'un film plastique mince (PET) sur lequel a été déposé de l'oxyde de graphite. Le DVD est inséré dans un graveur DVD standard (technologie LightScribe) puis traité au laser infrarouge du graveur pour produire des électrodes de graphène.

reduction oxyde graphene

Le laser infrarouge du graveur DVD provoque la réduction et l'exfoliation simultanée de l'oxyde de graphite et produit des monocouches de graphène isolées mais enchevêtrées appelées "Laser Scribed Graphene" (LSG). Le graphène (LSG) est décollé et placé sur un substrat flexible, puis coupé en tranches pour former des électrodes. Deux électrodes sont prises en sandwich avec une couche d'électrolyte au milieu. Le résultat est un condensateur à haute densité électrochimique, dit supercondensateur.

Démonstration dans la vidéo ci-dessous :

25 avril 2012  |  8 réactions

Lire la suite...

Supercondensateur haute densité grâce au graphène et aux nanotubes de carbone

Electrode de supercondensateur en graphène

Electrode de supercondensateur en graphène

Le supercondensateur se caractérise d'ordinaire par sa capacité à se charger et se décharger beaucoup plus rapidement qu'une batterie, mais le supercondensateur n'est normalement pas capable de stocker autant d'énergie qu'une batterie. Il a une densité d'énergie moins élevée que les batteries électrochimiques que nous utilisons tous.

Ceci est en train de changer grâce au graphène et aux nanotubes de carbone. Les nanotechnologies sont aujourd'hui la source de beaucoup d'innovations. Cette fois, les nanotechnologies pourraient permettre aux supercondensateurs de supplanter les batteries électrochimiques pour devenir des batteries à recharge ultra-rapide.

Cela fait plusieurs années que l'on sait que le graphène peut permettre d'augmenter la capacité des batteries et des supercondensateurs. Ce matériau révolutionnaire constitué par des feuillets dont l'épaisseur peut se limiter à celle d'un atome de carbone et dont la structure atomique est ultra-dense est désigné pour remplacer le silicium dans l'électronique de demain.

9 octobre 2011  |  0 réaction

Lire la suite...