liquide ionique

Patrice Simon "Les supercondensateurs : quelle place occupent-ils dans le panorama du stockage électrochimique ?"

patrice simon supercondensateurs 2014

Patrice Simon, médaille d'argent 2015 du CNRS et spécialiste des supercondensateurs

Patrice Simon a obtenu la médaille d'argent 2015 du CNRS et remporté le Rusnanoprize 2015 avec Yury Gogotsi pour ses travaux et ses découvertes dans le domaine des supercondensateurs. Professeur en Sciences des Matériaux à l'Université Paul Sabatier de Toulouse, au sein du laboratoire CIRIMAT, il travaille sur les supercondensateurs depuis 1996.

Voici un compte rendu vidéo très intéressant du colloque "Conversion et stockage électrochimique de l'énergie" organisé par la Fondation Ecologie d'Avenir, le jeudi 9 octobre 2014 à Paris. Patrice Simon y explique la place occupée aujourd'hui par les supercondensateurs dans le panorama du stockage électrochimique. Il fait aussi le point sur les dernières avancées de la recherche pour la mise au point de supercondensateurs avec une plus grande densité d'énergie.

2 novembre 2015  |  1 réaction

Lire la suite...

Vers les supercondensateurs de prochaine génération (HESCAP)

hescap

Projet de recherche de l'UE HESCAP

Les véhicules électriques et hybrides pourraient bientôt fonctionner avec une autonomie prolongée sans recharger leur supercondensateur. Des scientifiques du projet de recherche de l'union européenne HESCAP ont étudié des matériaux permettant de renforcer la densité énergétique des supercondensateurs, actuellement le principal obstacle à leur utilisation généralisée.

Les batteries et les condensateurs sont des Systèmes de Stockage d'Energie (SSE). Les batteries offrent une charge et une décharge lente et stable tandis que les condensateurs permettent une charge et une décharge plus rapide. Les batteries traditionnelles sont donc peu appropriées aux véhicules électriques ou hybrides. Une fois à court d'électricité (équivalant à une panne sèche), le temps de recharge peut durer plusieurs heures.

14 décembre 2013  |  0 réaction

Lire la suite...

Supercondensateur en graphène à haute densité rechargeable en 16 secondes !

supercondensateur graphene poreux

Structure de graphène pour supercondensateur à haute densité

Une équipe de scientifiques sud-coréens du Gwangju Institute of Science and Technology a développé un nouveau supercondensateur en graphène capable de stocker jusqu'à 83 Wh/Kg (contre 100 à 200 Wh/kg pour les batteries Lithium-Ion) et qui peut être rechargé en seulement 16 secondes. C'est une vitesse de recharge record pour un supercondensateur à haute densité à base de graphène.

Pour obtenir un supercondensateur aussi performant, les chercheurs ont développé une forme très poreuse de graphène qui a une énorme surface interne. Ce graphène a été créé en réduisant des particules d'oxyde de graphène avec de l'hydrazine dans de l'eau agitée par des ultrasons. La poudre de graphène est ensuite emballée dans une cellule en forme de pièce, et séchée à 140 ° C et à une pression de 300 kg par centimètre pendant cinq heures.

L'électrode de graphène obtenue est très poreuse. Un seul gramme de cette substance a une surface plus grande qu'un terrain de basket. C'est important, car cela permet à l'électrode d'accueillir beaucoup plus d'ions en provenance de l'électrolyte. Et c'est ce qui détermine en fin de compte la quantité de charge que le supercondensateur peut contenir (cf : C'est quoi un supercondensateur ?).

13 novembre 2013  |  0 réaction

Lire la suite...

Supercondensateur silicium-graphène : pas si performant que ça

Supercondensateur en Silicium enveloppé de graphène

Supercondensateur en Silicium enveloppé de graphène

Une équipe de chercheurs de l'Université Vanderbilt (Tennessee) a conçu un supercondensateur en silicium poreux revêtu de graphène proposant une capacité équivalente aux supercondensateurs du commerce.

Avec cette technique, on peut imaginer intégrer un supercondensateur directement sur la surface en silicium des cartes électroniques et des panneaux solaires.

De nombreux articles parlent déjà du supercondensateur en silicium créé par les chercheurs américains. On pourrait créer des cartes électroniques pour téléphones portables qui font office de batteries, des cellules solaires qui stockent l'électricité qu'elles produisent...

D'autres chercheurs ont obtenus des performances bien plus intéressantes avec d'autres matériaux et d'autres techniques. Les recherches dans le domaine des supercondensateurs avancent très vite, mais ce supercondensateur en silicium attire particulièrement l'attention de la presse : le marketing à ses raisons que la raison ignore...

Certains articles affirment même que ce supercondensateur en silicium est une super batterie qui se recharge en un éclair et qui est capable de faire fonctionner un téléphone portable pendant des semaines !

Incroyable ! Mais totalement faux...

8 novembre 2013  |  0 réaction

Lire la suite...