T-Shirt

Supercondensateur en fibre à tisser dans des vêtements intelligents

supercondensateur fibre

Supercondensateur en fibre de graphène et nanotubes de carbone

Une équipe internationale de chercheurs a mis au point un supercondensateur en fibre souple qui peut être tissé dans des vêtements. Ce supercondensateur constitué d'un réseau interconnecté de graphène et de nanotubes de carbone est capable de stocker autant d'électricité qu'une batterie Lithium-ion à couche mince.

Les chercheurs ont mis au point un moyen de produire de façon continue la fibre flexible, leur permettant d'augmenter la production pour une grande variété d'utilisations. A ce jour, ils ont fait de longues fibres de 50 mètres, mais ils peuvent créer des fibres sans limite de longueur. De quoi permettre de tisser des supercondensateurs dans des vêtements afin d'alimenter des moniteurs médicaux, des dispositifs de communication, ou d'autres petits appareils électroniques portatifs.

15 mai 2014  |  0 réaction

Lire la suite...

T-Shirt supercondensateur : recharger son mobile avec ses vêtements

t-shirt supercondensateur

Les T-Shirt bientôt transformés en supercondensateurs

Des scientifiques de l'Université de Caroline du Sud ont inventé un T-shirt faisant office de batterie capable de recharger les téléphones portables et autres appareils électroniques nomades dans un avenir proche.

Les chercheurs ont en effet réussi à transformer un T-Shirt en supercondensateur par un processus simple et peu coûteux :

Le T-shirt en coton est plongé dans une solution de fluorure de sodium pendant une heure. Il est ensuite séché dans un four pendant 3 heures, puis chauffé pendant 1 heure dans un four à une température plus élevée. supercondensateur textileA ce stade, le coton est alors converti en charbon actif textile tout en conservant une certaine souplesse.

Le T-Shirt est ensuite recouvert d'une nano-couche d'oxyde de manganèse métal pour former un vêtement supercondensateur souple et capable de stocker de l'énergie pour alimenter les appareils nomades.

26 mai 2012  |  0 réaction

Lire la suite...