wearable

Micro-supercondensateur sur puce électronique performant et industrialisable

Structure du micro-supercondensateur

Supercondensateur (CDC) fixé sur du Silicium grâce à un support TiC
© A. Demortière/LRCS

Un groupe de chercheurs français mené par Patrice Simon (CIRIMAT, CNRS/Université de Toulouse III - Paul Sabatier/INP Toulouse), lauréat 2015 de la médaille d’argent du CNRS, propose une façon de stocker l’énergie directement sur les puces électroniques.

Les chercheurs publient ce 12 février 2016 dans Science une méthode de fabrication compatible avec celles de l’industrie. Les performances publiées sont les meilleures connues à ce jour.

Maxi-compétition pour les micro-supercondensateurs

Depuis 5 ans, et face à l’intérêt d’inclure des micro-dispositifs de stockage de l’énergie directement sur des puces électroniques, la bataille fait rage dans les laboratoires. De nombreuses voies de production ont été étudiées. Certaines utilisent des "wet processing routes", des techniques qui ne sont pas complètement compatibles avec les procédés utilisés dans les usines de semi-conducteurs, ce qui bloque leur utilisation.

12 février 2016  |  1 réaction

Lire la suite...